10 spécialités culinaires à goûter lors d’un séjour au camping en Ariège

spécialités culinaires en Ariège : plateau de fromage
Vous prévoyez un séjour au camping en Ariège cette année et souhaitez découvrir les spécialités culinaires de la région ? Des plats au dessert en passant par les boissons, le camping des Grottes vous fait découvrir 10 spécialités ariégeoises qui contenteront aussi bien les palais salés que sucrés.

Les plats traditionnels en Ariège

Choux, pomme de terre, haricots blancs (coco de Pamiers) et viande forment à eux seuls la majorité des ingrédients que l’on retrouve dans de nombreux plats traditionnels en Ariège à l’image de l’azinat, de la mounjetado ou encore des taillous.

1. L'azinat

Certainement le plat le plus emblématique de l’Ariège, l’azinat est un plat traditionnel ancien qui avait, à l’origine, pour but de tenir au corps des paysans. Cuisiné sous forme de potée à partir de légume de saison (comme le chou, de pomme de terre, blette, etc.) et de viande, il pouvait donc être préparé et adapté tout au long de l’année.

2. La mounjetado

Appelé également mongetada, la mounjetado vient du mot “mongeta” qui signifie haricot en occitan. Pas étonnant donc, que ce plat se compose principalement de haricots blanc. Accompagné de saucissons de couenne et de confit de canard, il peut être considéré comme un dérivé du cassoulet. (Ils se distinguent l’un de l’autre par l'utilisation de haricots locaux). Ce plat convivial se retrouve souvent dans les fêtes de village.

3. Les taillous

Les taillous se traduisent par “gros morceaux” en patois occitan ; ces gros morceaux sont en réalité des pommes de terre associées, à des oeufs, des tranches de jambon de pays et revenu dans du vinaigre de vin ou de cidre.

4. La rouzole

La rouzole est un farci cuit à la poële qui vient souvent accompagner l’azinat. Sa recette connait comme pour l’azinat de nombreuses variantes, mais elle est généralement préparé à base de viande, pain rassis, oeuf et lait.

Les fromages ariégeois

Les amateurs de fromages n’auront que l’embarras du choix en découvrant le grand choix de fromages de montagne produits en Ariège. L’activité pastorale a en effet permis de produire à la fois des fromages de brebis, de chèvre et de vache pour le plus grand plaisir des gourmands. Parmi les incontournables, on retrouve notamment le bethmale, le Moulis ou encore le Rogallais.

5. Le bethmale

Le plus connue des fromages ariégeois, le bethmale est une tomme des pyrénées au lait de vache dont il doit son nom à son lieu de fabrication, la vallée de Bethmale.

6. Le moulis

Apparenté au bethmale, le Moulis est un fromage au lait cru de vache, de chèvre ou mixte que l’on retrouve également sous forme de tomme d'environ 4 kg. Son nom a d’ailleurs donné naissance à la “mouliflette” tout droit inspirée par la tartiflette.

7. Le rogallais

Le Rogallais est un fromage au lait cru de vache, de chèvre, de brebis ou mixte à pâte pressée non cuite, fabriquée dans le village de Seix.

Les desserts ariégeois

Côté sucré, vous aurez certainement l’occasion de vous laisser tenter par la croustade et le milhassou.

8. La croustade du couserans

La croustade est un gâteau artisanal en pâte feuilletée garni de fruit dont la surface est reconnaissable à son quadrillage. Bien qu’on le trouve principalement aux pommes, vous pourrez aussi déguster votre croustade aux pruneaux, aux poires, aux figues ou bien aux myrtilles.

9. Le milhassou au potiron

Dessert rustique par excellence, le milhassou au potiron est un gâteau à base de potiron, de farine de maïs, et de sucre.

Les alcools régionaux

Pour accompagner vos plats ou en apéritifs, vous pourrez compter sur le vin des pays d’Ariège, mais aussi sur une boisson bien moins communes comme l’hypocras.

10. L'hypocras

Fabriqué à Tarascon, l’hypocras est composé de miel, cannelle, gingembre, épices sans oublier le vin. Tout droit sorti du moyen-âge, cette boisson était autrefois servi sur les tables royales comme celle de Henri IV et Louis XIV pour ses vertus médicinales supposées.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !